Toulouse – Bleuette Diot le 08 Avril [rappel]

Historienne, chercheuse, conférencière, auteur et essayiste passionnée (trilogie Sumerian Codex – Histoires secrètes des civilisations ouvrages publiés aux éditions Dorval), Bleuette Diot explore, depuis de nombreuses années, les légendes, les mythes fondateurs et les religions disparues du monde entier, dans l’espoir d’en extraire ce fond de vérité universelle oublié des hommes. Férue d’astronomie, elle dévore également tout ce qui a trait au sujet. Persuadée qu’il existe une vie extraterrestre, elle s’intéresse aussi de très près à l’ufologie. Bleuette Diot s’est associé au compositeur et réalisateur Jean-Raymond Binet pour fonder l’association H.O.R.U.S dans le but de produire ensemble plusieurs documentaires adaptés des essais de l’historienne-chercheuse.

Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Bleuette Diot est une spécialiste des mythes du Proche-Orient ancien. Outre ses travaux d’investigations sur le terrain, son travail consiste à disséquer et à collationner les textes anciens, issus des mythes et des légendes du monde. Bleuette Diot est notamment la première scientifique à avoir émis l’hypothèse que le Doggerland, terres englouties en mer du Nord, pourrait bien être à l’origine de nombreuses légendes celtiques, et, en particulier, du célèbre mythe des Quatre îles au Nord du Monde. L’historienne est régulièrement invitée à participer à des conférences ou à s’exprimer au micro de radios telles que « Bob vous dit toute la vérité », « Fréquence Evasion » pour son émission à succès : la clef du mystère ou encore de web TV telle que Meta TV.

Le magazine SCIENCE ET INEXPLIQUÉ a également publié deux articles sur ses travaux de recherches dans les numéros 38 et 40. Le magazine TOP SECRET publiera très prochainement les travaux de recherche de Bleuette Diot.

Conférence

Homo Sapiens est le seul représentant du genre Homo qui ne se soit pas éteint. Pourquoi ? En quoi sommes-nous uniques ? Nos facultés intellectuelles résultent-elles seulement de l’évolution ?

Ni les scientifiques, ni les archéologues ne s’expliquent l’évolution fulgurante de notre espèce. Pendant 2 millions et demi d’années, l’homme a vécu en nomade. Il a subsisté de cueillette et de chasse. Puis, tout d’un coup, un changement majeur va venir tout bouleverser. Un bouleversement sans précédent que les paléontologues appellent « révolution néolithique ».

Si notre intelligence ne résulte pas seulement de l’évolution comme beaucoup le croient, alors quel autre élément entre dans l’équation ? Pourrions-nous être le fruit d’une hybridation génétique pratiquée à l’aube des âges ?

En étayant son hypothèse sur des textes anciens et sur les dernières découvertes en matière de génétique, l’historienne Bleuette Diot tentera d’élucider la plus grande énigme de l’Histoire le mercredi 8 avril au cours du Repas Ufologique de Toulouse.

Le restaurant Flunch – 28 allée Jean Jaurès 31000 TOULOUSE dés 19 h 00 au 1er étage. Demander Isaure.

🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Toulouse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s