Compte-rendu du Repas ufologique de Rouen N°15: Brien Foerster – Traces de nos visiteurs : anthropologie et archéologie

De nouveau au restaurant OTRECHOZE dans les Hauts de Rouen, cette fois nous sommes environ 32. Le temps de tout installer et nous commençons vers 19H30.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation des thèmes de la soirée et des 3 intervenants, avec leurs lieux d’emplacement actuels, leurs spécialités et les décalages horaires respectifs.  On essaie ensuite de se connecter avec ODH-TV pour une diffusion en direct, puis Brien Foerster au Pérou – dans un hôtel un peu perdu en altitude – pour nous présenter les sujets qu’il va aborder – dont ses découvertes et l’étude des crânes allongés – et ensuite le prochain intervenant Lloyd Pye, qui doit passer rapidement car il a des impératifs horaires avec un avion à prendre pour retourner de Louisiane en Floride.

Programme RU15

http://cache.smashwire.com/avatars/821e4126hiddenincatours

Nous avons de grosses difficultés pour obtenir Brien en video même si nous l’entendons quand ODH-TV est connecté, par contre la connexion de Lloyd Pye semble bonne, nous le voyons et l’entendons clairement. Brien présente quelques thèmes de son intervention, son parcours, et également Lloyd et les quelques points de collaboration en commun, notamment sur l’envoi d’échantillons pour des tests ADN.  Brien a travaillé avec les tribus Indiennes et indigènes toute sa vie, il a grandi sur la Côté Ouest du Canada, a étudié les sculptures et traditions de ces tribus, a emménagé à Hawaii, puis il est arrivé au Pérou il y a 6 ans, et a été fasciné par les crânes allongés retrouvés sur place, qui étaient attribués aux Incas. Aucun test ADN n’a été fait pour confirmer cette affirmation de l’origine Inca, plus il a voyagé au Pérou plus il a pu confirmer qu’aucun test au Carbone 14 ni test ADN n’a été fait. A Paracas, au sud de Lima il y a 2 ans où il a emménagé, il a pu observer des crânes allongés de très grandes tailles, plus gros que les crânes humains, les plus gros retrouvés proviennent de Paracas. On voit dans la série tv « Ancient aliens » d’après les travaux de Erik Von Daniken, que les plus gros crânes ont été récupérés à Paracas. Des crânes d’adultes et aussi d’enfants qui présentent un aspect de croissance naturelle et non déformé artificiellement.. Des tests ADN sur les habitants de Paracas montrent qu’ils n’ont pas de lien de parenté génétique avec les autres Péruviens dans le reste du Perou.. Question : d’où viennent leurs ancêtres ? Dans un musée de Paracas, un crâne de bébé très large peut être observé, aussi gros qu’une poitrine d’adulte.  Il ne veut pas extrapoler d’une origine hybride humain/alien mais il attend les résultats des prochains test Adn en cours. Lloyd est fasciné aussi depuis 2 ans qu’il travaille avec lui par ces crânes allongés. Des échantillons ont été envoyés à Lloyd, on attend les résultats de ses généticiens.

https://i1.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/11/ParacasSkullsIcaMuseum.jpg/220px-ParacasSkullsIcaMuseum.jpg 

Nous donnons rendez-vous à Brien pour après l’intervention de Lloyd, et démarrons les échanges avec Loyd que nous voyons et entendons clairement de son hôtel en Louisiane.

https://i0.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/Lloyd_Pye.jpg

Découvert en 1930 par une adolescente (américaine) de 15 ans qui était en vacances dans un village isolé du Mexique dans la région de Chihuahua.

Depuis 1999 , Lloyd Pye (chercheur et auteur américain) a travaillé sur ce crâne mystérieux. D’après lui, il y aurait au moins une partie qui serait extraterrestre.

Finançant lui -même ses recherches génétiques très pointues sur ce crâne vieux de 900 ans, il affirme désormais que  ce crâne n’est pas humain, des résultats obtenus récemment en laboratoire notamment par le biais du NIH (National Institute of Health) respectant un protocole scientifique rigoureux donneraient raison à Lloyd Pye, contredisant les premières analyses de l’époque quand les tests ADN n’étaient pas aussi pointus.

Nous faisons un point sur l’état des recherches ADN concernant les crânes allongés de Brien et celui du Starchild. Un petit exposé sur ces nouvelles machines complexes et onéreuses d’analyse ADN avec des Kits d’analyse ($15000 chacun) à utilisation unique, nous permet de comprendre le timing assez long pour obtenir des résultats probants et définitifs !

https://i0.wp.com/dl.dropbox.com/u/8024262/cala1.jpg

Lloyd devrait avoir de nouveaux résultats probants d’ici Noël en fin d’année appuyant ses convictions que le crâne n’est pas totalement humain, et même pas du tout. Lloyd Pye nous montre la copie du crâne « Starchild » lors de sa présentation, et le compare à un crâne humain qu’il nous montre en direct aussi.

https://i0.wp.com/dl.dropbox.com/u/8024262/cala2.jpghttps://i1.wp.com/dl.dropbox.com/u/8024262/cala3.jpg

https://i1.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/starchildeyes.gif

Nous posons des questions à Lloyd, voici une partie de l’interview enregistré par ODH-TV et Gilles Thomas…

La voici sur ce lien : http://youtu.be/mjPs-tRFhp0

Plusieurs choses sont troublantes par rapport à un crâne humain et distingue celui du Starchild :

–                     Ce crâne a une symétrie parfaite et un volume harmonieux ce qui exclut d’emblée, l’idée de malformation issue d’une pathologie crânienne.

–                     La structure osseuse s’est avérée être deux fois plus résistante et deux fois plus légère qu’un crâne d’homo sapiens sapiens. Lloyd la compare à de l’émail dentaire, très solide même si plus léger.

–                     Le crâne présente plusieurs anomalies. La plus évidente est son volume interne est anormalement élevé : 1600 cm³, contre 1400 cm³ pour un crâne d’adulte moyen.
De plus, ses orbites sont ovales et le canal du nerf optique est situé sur leur paroi inférieure plutôt que sur leur fond. L’arrière du crâne est anormalement aplati et il ne présente pas de sinus frontaux.

https://i0.wp.com/viewzone2.com/starchild.face.gif

–                     le crâne contient des fibres microscopiques uniques, jamais observées sur un autre organisme

–                     L’hydrocéphalie comme explication ? Le crâne du Starchild est en forme de coeur. Le crâne se développe sur les deux côtés de la sagittal de la suture.  L’examen de cette suture montre qu’il n’est pas fusionné et ne pouvait donc pas limiter l’expansion si elle était provoquée par une accumulation de liquide céphalo-rachidien. Ceci suggère que la forme du crâne n’a pas été causée par le liquide céphalorachidien. Un autre problème avec l’attribution de ces déformations de l’hydrocéphalie est des orbites.  L’hydrocéphalie ne peut généralement pas fausser la forme des yeux ou des orbites osseuses. En effet les enfants atteints de ce trouble ont une forme de visage normale.

https://i0.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/starchildears.gif

–                     Les yeux de Starchild sont très inhabituels. Les orbites humaines normales ont 50 mm de profondeur et sont de forme conique, avec le nerf optique et les ouvertures (trous pour les nerfs reliant les yeux vers le cerveau) au point le plus éloigné à l’intérieur. Les orbites de  Starchild ont 0,7 cm de profondeur, et l’optique des nerfs et des trous de conjugaison sont situés plus bas et plus près de la base intérieure du nez.  Les surfaces des orbites de  Starchild sont  parfaitement lisses.  Les rebords supérieurs des orbites de l’homme sont arrondis, ceux de Starchild ne possèdent pas de rebords.

https://i0.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/starchildsinus.gif

–                     Lloyd a commencé des tests ADN il ya 10 ans en utilisant des matériaux extraits de différentes parties du crâne et des dents. Bien que la science a fait des percées spectaculaires dans le profilage de l’ADN, la technologie a récemment été en mesure de permettre une analyse détaillée d’un très petit échantillon ; en 2003 Lloyd a trouvé un laboratoire, Trace génétique, prêt à laisser de coté les vérités scientifiques. Ils ont choisi de prendre une « fenêtre » de forme rectangulaire de l’os du crâne et d’extraire l’ADN. La fenêtre de l’os a été coupé en quatre morceaux plus petits pour des fins de test. Un été placé dans un tube à essai rempli avec de l’EDTA, et qui a été mis dans un culbuteur. Une pièce similaire de l’os de l’homme a été mis dans un balancier à côté d’elle. En une semaine, l’EDTA aurait tout à fait normalement dissous l’os humain, ce qu’elle a fait avec l’homme de la galerie de la mine. Toutefois, l’os de Starchild  ne se dissout pas du tout, pas en une semaine et non pas en un seul mois. Il a dû être dissout par un puissant détergent très appelé «Tween 20. Ce fut une autre indication claire que le Starchild est autre chose que tout humaine, car aucun autre os humains ne nécessite de telles manipulations.

–                     Lorsque l’ADN nucléaire pour le Starchild a été testé le résultat a été foudroyant : malgré six tentatives, l’ADN nucléaire ne réagit pas avec les marqueurs connus de l’homme. Cela signifiait que le père du Starchild n’était pas humain.

https://i2.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/starchildrebar.gifhttps://i2.wp.com/i939.photobucket.com/albums/ad235/jean-luc62/starchild/starchildsquare.gif

Lloyd nous réserve donc la confirmation de ses surprenantes découvertes d’ici la fin d’année donc grâce au spécialiste du génome humain. « Récupérer un tronçon de paires de base sans aucune référence dans la base de données du NIH est étonnante car elle signifie qu’il n’y a pas de corollaire connu terrestre pour ce qui a été analysé! Cette anomalie incroyable mettrait le Starchild dans les livres d’histoire! La répétition continue du résultat, de trouver des fragments de plus en plus semblables dans la bibliothèque qui sera créée à partir de l’ADN de Starchild, qui est ce que le généticien est confiant qui va se passer au cours des prochaines semaines et des mois- – rien d’autre que la vérification qu’une partie importante du génome de Starchild ne se trouve pas sur Terre. » Lloyd est fortement convaincu que ses recherches prouveront que le starchild est en fait un alien de type gris…

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRgKQadp0jazZZEGkJa8D9u2AnyCVZGhlfd8-YzixhyaJzfhXP4

Nous saluons et remercions donc l’intervention de Lloyd Pye, et donnons rendez-vous à Brien Foerster dans à peu près 30mn le temps de dîner.

Pendant le dîner je passe l’extrait de l’intervention de Patrice Marty à l’un de mes précédents repas sur les crop circles au moment où il cite les tombes longues et des squelettes au crâne allongé de grande taille qui auraient été retrouvés près des grands sites sacrés en Angleterre notamment à Stonehenge, et qui correspondraient à des sortes de mages de l’époque.

Nous reprenons Brien, qui nous parle des structures mégalithiques, pyramides et temples construits au Pérou dont les éléments sont assemblées à la perfection et de façon très serrée sans fissures ni jours à travers… il a fait venir 3 ingénieurs Américains les examiner sur place, ils sont formels : aucun outil retrouvé de l’époque des Incas n’auraient été capables de bâtir ce type de construction. Les Incas sont venus habiter ces structures préexistantes bien avant leur ère selon ses recherches ! Il a les mêmes conclusions avec les pharaons et les pyramides en Egypte. Le géologue Robert Schoch a fait des analyses sur le sphinx (7000 ans) et les pyramides. Les pharaons sont venus il y a 5000 ans… donc le sphinx daterait de plus de 2000 ans avant les pharaons par exemple !

https://i1.wp.com/www.gurdjieff-legacy.org/60gine/90art/schoch.jpgSchochWestColumns

Lloyd travaille avec un seul et unique crâne du Starchild qui a 900 ans et est très bien conservé, les crânes allongés avec lesquels travaille Brien et qu’il retrouve au Pérou et Paracas sont bien plus nombreux mais moins bien conservés, leur échantillonnage pour les tests ADN sont facilement contaminés, mais ils ont été datés à 2315 ans.

Ensuite, Brien nous fait part des critères de comparaison entre un crâne artificiellement allongé par contention et les crânes qu’il juge naturellement allongés.

Les crânes qu’ils retrouvent sont les derniers descendants de cette race… ceux de 2300 ans, mais il pense que leurs ancêtres sont différents, notamment plus petits.  Au fur et à mesure que ces êtres se seraient accouplés – et leur ADN devait être assez proche de la notre -, il se seraient de plus en plus rapprochés des humains et dont grandis de corps et rétrécis de la tête.  Il a 40 crânes allongés qu’il peut comparer et étudier. On a retrouvé des trous, pour enfoncer quelque chose dans la glande pinéales, et les rendre plus larges de nouveau, ou au moins ils le croyaient !

Il faut les comparer aux crânes humains retrouvés de la même époque et région : en général les crânes allongés ont un volume supérieur de 30% par rapport aux autres.

Une parfaite symétrie pour les crânes allongés naturellement, la taille du cerveau, etc… de nombreux critères de comparaison entre des crânes humains naturels et déformés par contention artificielle.

Ce sont surtout les familles royales et de noblesse au pouvoir qu’un peu partout sur le globe il y a à peu près 2000 ans les familles déformaient les crânes de leurs enfants. Nous évoquons la déformation artificielle des crânes à travers les âges et les différentes régions du globe, et les 3 raisons qui reviennent par rapport aux descendants de ces familles et le pourquoi de ces déformations des crânes dès leur plus jeune âge sont partagées partout :

  1. Pour les rendre beaux.
  2. Pour les rendre plus intelligents.
  3. Pour les faire ressembler à leurs ancêtres, car c’est à ça que ressemblait « les ancêtres » !

https://i1.wp.com/www.morpheus.fr/local/cache-vignettes/L440xH486/fig_1-5_partie_2-1984a.jpg https://i2.wp.com/img183.imageshack.us/img183/5118/venusdessinck9jc5.jpg

Y’avait il des effets de ces chirurgies du cerveau, qui étaient faites devant et derrière, les chirurgiens manipulaient la glande pinéale, ces êtres comme ils devenaient + humains perdaient leurs pouvoirs spéciaux…. nous avons retrouvés des traces de ces manipulations et trépanations..

Brien nous présentera son Powerpoint sur ses remarques archéologiques et ses crânes allongés autour du monde, on tente de joindre Jerry Wills pour son intervention, car il se fait tard, et quelques personnes doivent partir bientôt. Nous ne pouvons obtenir Jerry que par la voix et non la video, il est sur son IPhone dans son camping car qu’il nous avait présenté au début de la soirée brièvement dans un coin plutôt désertique mais magnifique de l’Arizona près de la ville de Jerome.

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTdpjlcn0oqyBNwsdAmZ2bMZbLswWmwBV7bkHT4M39-oENzfRiV9w

Brien nous montre des images de l’endroit et Jerry décrit son tournage au Pérou près du lac Titicaca, où se trouve une région appelée « la Vallée des Esprits ». Dans cette vallée se trouve la très étrange porte de Hayu Marca à Aramu Muru. Cette porte est taillée dans la paroi, et mesure exactement 7 mètres de haut sur 7 mètres de large. Au centre se trouve une petite alcove de 2 mètres de haut. Et au milieu de cette « porte » se trouve une dépression circulaire avec une niche permettant à un homme de s’agenouiller. L’Age de cette construction est inconnu mais c’est une construction Pré Inca.

C’est aussi un lieu de cérémonie d’un culte inconnu. Le Témoignage de Jerry l’attestera : cette porte présente une possibilité d’activation comme teletransporteur sur la planète et dans l’ univers. Son activation est nocturne uniquement. On y a constaté des champs d’énergie, une énergie lumineuse émanant de derrière la porte. Les indiens natifs de la région parle d’un « passage vers les pays des dieux » et dans cette légende il est dit qu’il y a très longtemps dans le passé de grand héros sont venus pour rejoindre leurs dieux et ont traversé ce passage pour une nouvelle vie glorieuse d’immortalité, et qu’ à de très rares occasions par le passé, ces hommes sont retournés pour peu de temps avec leur dieux, afin d’inspecter toutes les terres du royaume, grâce au passage.

Une autre légende: Un prêtre Inca du temple des 7 rayons nommé Amaru Muru possédait un disque d’or sacré connu comme « la clé des dieux des 7 rayons » et cacha ce disque dans les montagnes de Hayu Marca. Il vint par cette porte qui était surveillé par des chamanes. Il leur monta la clé et réalisa un rituel magique qui fit que la porte s’ouvrit grâce à ce disque, et toujours selon la légende, une lumière bleu émana du tunnel à l’intérieur. Amaru Muru confia le disque d’or aux chamanes puis rentra dans le portail et on ne le revit jamais.

Sky Beings, Temple of the Sun, Peru

Egalement selon Jerry, les Indiens de la région parlent d’un groupe de musiciens qui aurait disparu de l’autre côté de la porte (en pierre de gré) et ne seraient jamais revenus, on pourrait les entendre jouer leur musique de temps en temps. Jerry a parlé au Dr. Michio Kaku, un astrophysicien Américain, et il a évoqué un glissement spatio-temporel à certains endroits activé par certaines énergies.

Pour visionner le reportage : http://www.xpeditionstv.com/11/index.html

Jerry active cette porte la nuit en s’appuyant à genou contre la porte avec le front et les mains en émettant quelques sons graves pour déclencher ces énergies. Il a essayé la nuit et a ressenti en respirant profondément et émettant des sons graves, des effets inattendus se sont produits, il a ressenti comme un rêve dans lequel il tombait en chute libre, perdait l’équilibre, la plupart des gens se retirent effrayés par la sensation.   Je montre la video tournée par Jerry sur Xpedtions TV, et ce moment précis où Jerry est devant la porte de nuit.. Il décrit ce qu’il lui est arrivé, cette fois il ne s’est pas retiré en arrière, il s’est laissé porter, il a perdu l’équilibre, et il a chuté, s’est laissé tomber, et s’est retrouvé au milieu des étoiles… Il s’est senti dans un tourbillon d’énergie… si Kathy sa femme et ses amis n’étaient pas là, il ne croirait pas ce qui lui est arrivé.. les autres autour de lui l’ont vu disparaitre complètement… et revenir dans un flash de lumière, il avait perdu l’équilibre et est tombé en arrière sur le dos, et il titubait après l’expérience. C’était comme une expérience de téléportation. Il s’est concentré pour revenir. Pour lui il est parti longtemps, mais pour les témoins sur place près de lui, pas du tout.  Il a été affaibli par son expérience physiquement, et émotionnellement secoué.

Il y a plusieurs portes équivalentes – qu’il a cherché depuis 10 ans- dans certaines communautés Indiennes dont les Navajos en haut d’une montagne, comme dans le Nord Ouest Américain, une autre dans le Sud Ouest près du Nouveau Mexique. Il y a un an, il a été contacté par quelqu’un en Amérique du Sud, où des lumières sortant d’une montagne effrayaient la population. Jerry croit donc que bon nombre de ces portes sont des chemins des ouvertures des passages non seulement d’un point à un autre sur Terre, mais aussi vers d’autres univers, dans l’espace mais aussi dans le temps.

https://i2.wp.com/p4.storage.canalblog.com/44/07/599939/66107718.jpg

Pour lui le temps n’est pas linéaire comme la plupart des gens pensent.  Quand on rencontre un trou de vers, les distances ne sont pas les mêmes ni le concept des mesures de la physique que l’on connait.

Il est maintenant minuit et nous devons laisser partir Jerry pour laisser Brien conclure cette soirée.  Nous le remercions vivement avec des applaudissements, Jerry nous remercie à son tour.

Brien enchaine sur sa présentation Powerpoint pour nous montrer quelques uns de ses ouvrages sur l’anthropologie, et des exemples de crânes déformés et allongés artificiellement dans l’histoire et dans les différentes cultures et régions du globe. Nous passons en revue de nombreux pays, des Mayas, Incas à Attila le Un, l’Autriche, l’Afrique, les îles du Pacifique etc.. Les habitants de Paracas qui avaient des cheveux roux naturels et non pas bruns ou noirs, pour Brien, les Incas étaient éteints et avaient disparu avant l’arrivée des Espagnols.  Certains crânes ont encore des cheveux… car bien préservés par le climat du désert. Il termine par des crânes de Paracas avec des déformations crâniennes naturelles.

Nous terminons avec Brien, il a écourté sa dernière présentation, mais malgré tout nous en sommes tous (ou presque) très satisfaits. Nous le remercions vivement et lui donnons rendez-vous pour une prochaine fois avec des nouvelles et des mises à jour sur ses recherches archéologiques et anthropologiques.

Petite minute d’humour rapide pour réveiller un peu tout le monde : des photos de crânes d’œuf et un crâne mort de rire, etc…

Petit tour d’horizon des observations de la région du weekend dernier : Fabrice près de Duclair nous décrit ses 3 videos qu’il a filmé au dessus de chez lui.. Un autre témoin dans la salle a aussi vu un énorme triangle passer au dessus de Grand Quevilly le même samedi 13 octobre au soir.

Nous informons les participants du direct de Gilles Thomas sur ODH-TV dans quelques jours avec Yvonne Smith et Denis Denocla, que j’aiderai à traduire également.

Je présente le thème du prochain repas de Novembre qui sera mon dernier de l’année 2012 : l’expérience de Robert L. un fermier de l’Aveyron qui avait passé un an dans une base E.T. dans l’Himalaya il y a plus de 40 ans. Nous l’accueillerons via Skype directement de sa région.

Conference with Robert L. — 2012, Toulon, France

Nous remercions le restaurant Otrechoze de nous avoir accueillis, et nous nous donnons rendez-vous au mois prochain le 24 novembre pour terminer cette année sur une nouvelle aventure passionnante et une note d’espoir pour l’avenir..

Publicités
Cet article a été publié dans [Archives], |info - Agenda|. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s