Rouen – Les Repas Ufologiques dans la Presse

MARC GRAY, RESPONSABLE DES REPAS UFOLOGIQUES DE ROUEN, A L’HONNEUR DANS « PARIS NORMANDIE »
Rouen : mon déjeuner avec Marc Gray

LE DÉJEUNER. Chaque semaine, une personnalité rouennaise passe à table dans un restaurant de la ville de Rouen.
ROUEN (Seine-Maritime). Marc Gray n’a rien d’un illuminé, ni d’un professeur Cosinus déjanté. Ce formateur en langues étrangères, quadragénaire tout ce qu’il y a d’ordinaire, qui déguste tranquillement une bavette tendrissime et un verre de Vacqueyras à une table du Bahiana, a pourtant une passion. Qui, au mieux, amuse ses contemporains, au pire les inquiète.

Marc Gray est ufologue. Ce terme (de l’anglais Unidentified flying object) désigne les personnes convaincues que des entités extraterrestres visitent régulièrement notre planète. Certaines en profiteraient même pour enlever quelques spécimens humains, qu’ils rendent ensuite… ou pas. « Toutes les disparitions ne sont pas forcément dues à des tueurs en série », avance celui qui regrette que le cinéma représente presque toujours les « aliens » comme des créatures agressives. Il y voit là l’influence du complexe militaro-industriel auprès des producteurs pour faire peur au commun des mortels.
Car, pour Marc Gray, il n’y a aucun doute : « Des milliers de témoignages prouvent l’existence d’une vie extraterrestre ». Lui-même en a fait l’expérience pas plus tôt qu’il y a une dizaine de jours : une boule lumineuse observée depuis chez lui et qu’il aurait filmée. « Nous avons des témoignages de pilotes d’avion, des traces de radars par centaines et même les scientifiques admettent qu’on ne connaît qu’une infime partie de notre univers », affirme-t-il.

Enlevé près de Duclair
Dans notre région, des personnes ont été « abductées » (de l’anglais « abduction » qui signifie enlèvement). Ainsi Fabrice B., de Duclair, qui « a vécu un enlèvement conscient par des entités lumineuses dans la nuit et l’ont replacé au même endroit sans que sa femme se réveille. »
Il est toujours possible de déclarer ses observations à la gendarmerie, qui, dispose théoriquement des formulaires ad hoc. Ou encore au Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, qui dépend du Centre national d’études spatiales) mais Marc Gray ne se fait aucune illusion : « Ces démarches n’ont aucune suite ».

Mais pourquoi les autorités refusent-elles d’admettre ces phénomènes ? « Pour ne pas affoler les populations et pour défendre certains intérêts militaires », assure Marc Gray pour qui, « tout en ne prenant pas tous les témoignages pour argent comptant, l’essentiel est de garder l’esprit ouvert. »

Marc Gray organise le samedi 18 février son huitième repas ufologique. Les participants feront part de leurs expériences et écouteront Serge Le Guyader, président du centre d’information psychique de Bordeaux, qui donnera une conférence intitulée « Les prophéties à la lumière du phénomène Ovni ».

Publicités
Cet article, publié dans [Archives], |Article de Presse|, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s