Lyon – Janvier 2010

Nous avons eu le plaisir d’accueillir à notre Repas de janvier Marie-France et Alain qui ont fait spécialement le déplacement depuis leur domicile situé dans le département de l’Aude. Nous sommes conscients du fait qu’il leur a fallu plus de six heures de route (plus la fatigue du voyage) pour venir témoigner à Lyon. Nous les remercions donc vivement d’avoir accepté notre invitation, pour leur gentillesse, et pour leur disponibilité vis-à-vis de nous. Ajoutons également comme point positif que nous avons réuni une soixantaine de personnes (record battu pour les Repas Ufologiques Lyonnais !), toutes impatientes d’entendre de la bouche même des témoins une observation, une expérience même, qui comporte de nombreux aspects troublants. Ce dernier point est encourageant pour nous, car il montre que les Repas Ufologiques jouissent d’une grande notoriété dans la région lyonnaise et que nous avons désormais un public fidèle qui se montre passionné par la question des ovnis. Nous constatons d’ailleurs, à ce propos, que notre public est « demandeur » de témoignages récents avec la participation directe des témoins.

En septembre 2009, Jean-Pierre Troadec m’a informé de l’existence de ce cas survenu dans le département de l’Aude, près de la fameuse montagne du Bugarach. Les événements s’étaient déroulés en août de la même année. Bien que ne connaissant pas les détails de cette observation, Jean-Pierre m’indiqua d’emblée qu’il s’agissait d’une « rencontre rapprochée du troisième type » ou « RR3 » selon la classification de Hynek. Dès que je fus en possession des coordonnées des témoins je pris rapidement contact avec eux. C’est Marie-France qui me fit pour la première fois le récit complet de son observation. Je dois dire que je fus impressionné par ce que j’ai entendu alors. Quelques jour plus tard ce fut Alain qui me décrivit dans le détail son expérience. C’était bien en effet une « RR3 », c’est-à-dire une observation d’ovni associée à une rencontre rapprochée d’une entité (avec deux témoins en prime !). Notons tout de suite que ce n’est pas souvent que les ufologues sont sollicités pour enquêter sur des affaires de cette ampleur. Inutile de dire que je déployais tout mon zèle pour rassembler le maximum d’informations sur ce cas exceptionnel. Je ne vais pas reprendre dans ce compte-rendu le détail de ce cas, le lecteur pourra trouver l’intégralité du récit des deux témoins aux adresses suivantes : http://www.lesconfins.com/rr3aude.htmhttp://www.lesconfins.com/rr3aude.pdf (fichier pdf).

En ce qui concerne la crédibilité des témoins, pour moi, elle est totale et ne peut en aucun cas être mise en cause. Leur récit est précis, cohérent et clair. Ce sont des personnes équilibrées qui savent « gérer » des situations à haute étrangeté et un stress important. Seulement, ils reconnaissent volontiers qu’ils ne comprennent pas ce qu’il leur est arrivé et ils se posent de nombreuses questions à propos de ce qu’ils ont vécu. J’ajouterai seulement en conclusion que l’intervention de Marie-France et Alain suscita des réactions intéressantes de la part du public. C’est ainsi que deux personnes prirent la parole pour relater leurs propres expériences qui toutes eurent pour cadre la montagne du Bugarach. Pour nous ce sera l’occasion de mener de nouvelles enquêtes dans le cadre de l’association Ovni Investigation et d’essayer de cerner d’un peu plus près les mystères qui entourent le site du Bugarach.

Daniel Robin
Février 2010.

Publicités
Cet article, publié dans [Archives], est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s