Grenoble – Avril 2011

7 avril 2011, 18 heures 30, plus de douze personnes sont déjà là. Malgré le changement de lieu et la défection de dernière minute de notre invitée, les gens n’en finissent plus d’arriver et nous serons bientôt 45 personnes… Je n’en reviens pas !

Ce 20e RUG se tient pour la première fois dans un hôtel et tout le monde s’installe dans une vaste salle de conférence. Mme de Brosses ayant annulé sa venue moins de deux semaines avant le jour J, en raison d’impérieuses obligations familiales, je fus dans l’obligation de trouver une parade, étant entendu que je n’annulerais pas le repas. Le hasard, si l’on veut bien y croire, avait fait qu’un ancien ufologue isérois, M. Jean Battiston, avait eu les honneurs du Dauphiné Libéré dans ses éditions Nord Isère du dimanche 27 mars ; sur une suggestion de mon épouse, je décidai de l’inviter. Et il accepta, au terme d’un très cordial entretien. Je tiens encore ici à remercier ce très courtois monsieur d’avoir au pied levé consenti à faire ce déplacement imprévu pour nous rejoindre et nous faire profiter de son expérience d’enquêteur de terrain. 

Vers 19h15 j’assénai la sepiternelle – quoique nécessaire – revue de presse en présentant Ce dont je n’ai jamais parlé de Jean Casault, Dimension Jimmy Guieu, anthologie dirigée par Richard D. Nolane, Ovnis et réalités impalpables de Roger Éléfant, OVNIS et Science de Jean-Pierre Petit ainsi que Archives ufologiques de Michel Renon, compilation de coupures de presse de l’ufologue Rémy Fauchereau en deux volumes sans oublier les revues Science et inexpliqué n° 20, Top secret n° 54, Le monde de l’inconnu n° 349, Nexus n° 73 et LDLN n° 402 avant de laisser la parole à notre invité.

Jean Battiston s’intéresse aux ovnis dès le début des années 70 et intègre le réseau d’enquêteurs de Lumières Dans La Nuit. J’ai personnellement pu retrouver trace, dans mes archives, de deux de ses enquêtes, l’une d’entre elles ayant même fait la couverture du LDLN n°162 de février 1972 (1). Avec d’autres ufologues, il crée un groupement de recherche dénommé UREO, Unité de Recherche et d’Étude sur les OVNI, à La Tour Du Pin en 1979, avec pour objectif de recenser et étudier les observations d’ovni du Nord Isère puis de faire suivre les rapports d’enquêtes au GEPAN. Par la suite, il collabore avec plusieurs groupements ufologiques francophones et donne des séries de conférences avant de raccrocher en 1986 pour raisons personnelles.

Assisté d’un diaporama, M. Battiston entreprit de nous faire une présentation assez générale de l’ufologie en abordant les grands classiques (Kenneth Arnold, Thomas Mantell, le couple Hill, Dr X, ovnis du passé, photos célèbres…) mais aussi, et c’était là le principal intérêt de son exposé, en mettant en avant une vingtaine de cas nord isérois qu’il avait pour la plupart lui-même enquêtés au fil des ans. Il insista sur le fait que ces cas rentraient tout à fait dans la typologie « commune » des ovnis. Parmi eux se dégagent quelques rencontres rapprochées, de type I (Biol 1980) mais aussi de type II avec traces au sol (Flachères 1975, Chavagneux 1977, Ste-Anne-sur-Gervonde 1983), paralysie (St-Marcel-Bel-Accueil 1976) ou effets physiques (Torchefelon 1976, Corbelin 1979) et même de type III (Montalieu 1979). L’orateur conclut son intervention sur les hypothèses en présence tout en évoquant la recherche de la vie dans l’univers.

A la fin de la conférence, Thierry Gay distribua gratuitement à l’assistance des exemplaires du DL qu’il s’était donné la peine de recueillir auprès de ses voisins. Coïncidence amusante, nous apprîmes que ses propres parents avaient reçu en mai 1985 la visite de l’enquêteur Battiston à l’occasion d’une observation… Le monde est petit !

A 21 heures, nous investissons la salle de restaurant qui est à l’étage. C’est goûteux mais assez frugal. Nous ne faisons pas la fine bouche pour autant, l’ambiance est détendue et tout le monde a bien compris que le restaurateur a fait de son mieux.

 A 22h15 nous redescendîmes dans la salle de conférence pour écouter Thierry Gay qui avait préparé une présentation « live » de l’ufologie sur internet. Archives sonores et vidéo, actualité, bases de données, circulation aérienne, plusieurs sites web ufologiques et aéronautiques seront passés en revue et testés en temps réel. L’heure de WIFI passa vraiment trop vite et ce n’est qu’après minuit que les derniers passionnés se séparèrent.

Je tiens particulièrement à remercier MM. Battiston et Gay pour leurs salutaires interventions ainsi que le restaurateur, qui aura su mettre les petits plats dans les grands pour nous satisfaire. Je n’oublie pas les participants qui auront, une fois de plus, été présents à l’appel et sans qui le RUG ne serait pas ce qu’il est.

Le prochain repas est normalement prévu le jour de l’Ascension, le 2 juin. M. Claude Lavat ayant décliné mon invitation suite à des problèmes de santé, nous recevrons M. Michel Plantier, qui nous parlera de l’œuvre de son père, l’ingénieur et Lt-Pilote Jean Plantier, auteur en 1955 de La propulsion des soucoupes volantes par action directe sur l’atome. Par ailleurs, et pour corser un peu les choses, un nouveau problème de lieu se pose, le Plazza devant fermer pour travaux à partir du 1er juin. Je communiquerai notre nouvelle adresse ultérieurement.

Publicités
Cet article a été publié dans [Archives]. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s